TUF 12 : Le double jeu de Georges Saint-Pierre


par Guillaume Legendre

Grosse soirée en perspective mercredi pour les fans d’AMM alors que SPIKE TV lance sa saison d’automne avec un doublé de combat ultime. Pour ceux qui captent le signal américain, la soirée commence à 20h00 avec la présentation du UFC Fight Night en prélude à l’émission vedette The Ultimate Fighter qui débutera à 22h00. Bien que l’on ne puisse considérer le mercredi comme une période de grande écoute, aucun doute que SPIKE mise beaucoup sur son partenariat avec Dana White pour faire sauter l’audimètre lors de cette présentation qui prend l’allure  d’un spécial « back to school » shooté à la testostérone.

À voir la carte de Fight Night aucun doute non plus que l’empire UFC conserve ses plus gros noms pour  ses galas. Reste que le combat principal est digne d’intérêt. Nate Marquardt, dont le combat au UFC 118 a été annulé en raison d’une blessure subie par son adversaire, s’opposera à l’expert en soumission Rousimar Palhares. On reconnaît aussi quelques anciens de TUF, dont Rich Antonito qui n’avait pas donné une mauvaise performance lors de la saison 11.

Grosse soirée en perspective donc pour la plus populaire des ligues d’AMM, mais une soirée énorme pour le Québec qui verra son enfant prodige prendre les rênes de l’une des équipes pour la nouvelle saison de TUF. Dommage que l’on en fasse peu de cas au Québec, mais en occupant un le rôle d’entraineur dans cette émission, Georges Saint-Pierre atteint le sommet de la gloire. Déjà une grande vedette des arts martiaux, GSP obtient une visibilité exceptionnelle qui risque de le faire passer au rang de star populaire tant aux États-Unis que dans le reste du monde.

Comprenez-moi bien, GSP à toute la reconnaissance qu’il mérite de la part des amateurs du milieu. Il jouit d’une grande popularité auprès des jeunes de la province, mais sa notoriété publique est loin de ce que l’on pourrait attendre pour le plus grand athlète de l’histoire du Québec à se présenter dans l’arène. Comparable à Ali, le coup de gueule en moins, Saint-Pierre a le talent et la détermination qui forment les légendes. Dommage que le public américain l’ait saisi avant nous !

Bien sûr, il s’en trouvera plusieurs pour considérer que l’athlète de Saint-Isidore vend son âme. Pour certains, et ils ont raison, en se prêtant au jeu de la célébrité,  en occupant un rôle de premier plan dans une téléréalité, Saint-Pierre s’éloigne de la discipline de spartiate qui prévaut chez les plus grands de la profession. En participant à cette vaste opération de marketing qui vise à faire mousser les ventes de l’UFC 124 du 11 décembre au Centre Bell et à en mettre plein les poches de White, Saint-Pierre devient un autre produit entre les mains du Don King des AMM. Pour ma part, j’espère seulement qu’il en tire le meilleur parti, c’est-à-dire un cachet digne de ce nom et, peut-être aussi, un peu de plaisir.

Il est possible de lire également l’article de Guillaume sur le site : Dans les Coulisses


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: