AUTOUR DU RING # 28 – SEMAINE DU 1er NOVEMBRE 2010


Par Richard Cloutier / Danslescoulisses.com

Bon dimanche ma bande de monstrueux lecteurs. Je vous souhaite à tous une fête d’Halloween exceptionnelle. Allez cherchez votre sac de bonbons, installez-vous confortablement et bonne lecture. L’actualité touchant la boxe vous réserve plein de surprises !!  

COMME LES AUTRES, CAMACHO JR. N’AURA FAIT QUE PASSER
Hector Camacho Jr. était venu à Montréal cette semaine avec l’intention de causer une surprise. Dans son esprit, ça ne semblait faire aucun doute que son expérience lui permettraitde contrer David Lemieux. Ce qui ne fut évidemment pas le cas (cliquez ici pour regarder le combat). Ses espoirs auront même durés moins de 3 minutes. On le sait, David travaille fort à l’entraînement. Il se prépare toujours conscienscieusement pour ses combats et son coach Russ Anber, que je salue d’ailleurs en passant, le prépare chaque fois pour la guerre. Mais la force de frappe de David étant ce qu’elle est, on connait les résultats. Vous n’avez pas vu le combat ? 7e l’a mis en ligne hier, alors ne vous gênez pas.

À l’issu du combat, Yvon Michel y a été d’une déclaration qui a fait beaucoup jaser hier sur les tribunes électroniques, autant chez-nous qu’aux États-Unis. Il a mentionné que David était prêt pour des défis plus importants et qu’il ferait bonne figure face aux Pavlik, Martinez et Williams de ce monde. De fait, il a déclaré qu’aucun 160 lbs ou 168 lbs ne résisteraient à ses coups. Évidemment, un journaliste présent a lancé le nom de Lucian Bute et Yvon Michel n’a pas hésité à confirmer qu’il l’incluait dans le lot. Je suis assez d’accord concernant la question de la force de frappe. Mais pour le reste, Pavlik l’a démontré : une bonne force de frappe n’est pas la seule chose qui compte dans un combat de boxe. D’un autre côté, on mentionne toujours qu’il faudrait maintenant tester « vraiment » David et chaque fois, ses rivaux s’inclinent. C’est évidemment très impressionnant, même si comme dans le cas d’Hector Camacho Jr., je le voyais difficilement passer trois rounds. Je crois qu’au bout du compte, tout le monde gagnera à hausser encore de quelques crans le niveau d’adversité avant d’accentuer les déclarations.

Que dire du combat d’Antonin Décarie ? Ce ne fut évidemment pas son duel le plus facile. Marc Ramsay, son entraîneur, m’avait dit la veille que Garcia serait prêt. Que ce serait une «gate » pour Décarie et c’est effectivement ce que nous avons vu. Les deux hommes devront assurément faire une bonne analyse de la situation afin d’apporter les ajustements nécessaires pour le futur. Antonin revenait d’un entraînement d’un mois à Miami, alors sa préparation physique était excellente. Il a confié après le combat qu’il s’était rarement senti aussi nerveux en marchant vers le ring. Antonin revenait d’une défaite et dans sa tête, il était conscient que la défaite pouvait maintenant survenir. Est-ce que cette idée lui est restée dans l’esprit tout au court du combat ? Il disait que non et franchement, il a été fort courageux notamment au 10e round alors que le sang l’empêchait carrément de voir de l’œil droit.

Dans l’ensemble, c’est un bilan mitigé que je fais de ce premier gala de la série « Rapides et dangereux ». Dans le volet positif, l’hémicyle est une configuration du Centre Bell tout à fait exceptionnelle. L’ambiance et la proximité avec le ring sont parfaits pour les spectateurs. Le combat de David a répondu aux attentes et celui d’Antonin, tout comme le duel entre Martel-Bahoeli et Tessier, ont été forts intéressants. Éric Martel-Bahoeli a manqué de jus vers la fin et à sa décharge, il faut dire que Brutus a été sur ses talons du début à la fin du combat. Aussi, j’ai découvert avec plaisir le super-plume d’ottawa Tyler Asselstine. On veut le revoir.

Maintenant, je dois dire que j’étais fort déçu par la foule qui était vraiment clairsemée. L’annulation du combat de Kevin Bizier, en plein gala, est une grosse boulette. La raison donnée me laisse encore plus perplexe. La Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec aurait appris cette semaine que Christopher Henry était sous le coup d’une suspension duNew Jersey Athletic Control Board depuis 2007. Vraiment, je ne sais pas qui du promoteur ou de la Régie, mais quelqu’un n’a pas fait sa job quelque part. Je rappelle qu’on a même laissé Henry participer à la pesée officielle. Si un doute existait à 24 heures du combat, pourquoi lui laisser faire la pesée ? Quant à l’affrontement du « Bomber » Ricardo Blackman face à Kevin Lavallée, je ne suis pas encore certain de ce qui a provoqué la dernière chute. C’est bien dommage tout ça car les spectateurs ont trouvé l’occasion de nourrir leur grogne et aussi bien Lavallée que Bizier, qui avait été s’entraîner à Miami, méritaient de briller sur le ring. D’ailleurs, n’est-ce pas ce qu’on voulait voir ? Finalement, je déplore l’absence d’Arash Usmanee, mais dans ce cas, une blessure à la cheville l’empêchait de monter sur le ring.

LA PROCHAINE SOIRÉE RAPIDES ET DANGEREUSES
Le prochain gala de cette série est prévu le 3 décembre. Yvon Michel a confirmé que David Lemieux en serait encore la tête d’affiche. Ce qu’on ignore c’est le nom de son adversaire et comment se déroulera son entraînement. Est-ce qu’il se joindra à Jean Pascal ou restera-t-il à Montréal en compagnie de Russ Anber ? L’avenir le dira.

En point de presse après le combat, Yvon Michel a confirmé son intention de profiter de la 48e convention annuelle du WBC, tenue cette année au Mexique du 31 octobre au 6 novembre, afin d’obtenir une sanction pour un combat éliminatoire au titre mondial pour Lemieux. Rappelons que ce dernier est classé 3e aspirant derrière Paul Williams et Julio Cesar Chavez jr., le champion étant l’Argentin Sergio Martinez. Si une entente survient rapidement entre GYM et l’adversaire choisi, le prochain combat pourait donc être éliminatoire. Mais il est plus logique de supposer qu’un tel combat aura lieu le 11 février ou le 8 avril. Yvon Michel a aussi mentionné qu’il possédait une entente de principe avec un grand télédiffuseur américain (HBO ? Showtime ?) pour le mois de juin dans le cas d’un combat de championnat du monde impliquant David Lemieux.

Concernant le principal combat de soutien, Yvon Michel a confirmé qu’il impliquera Sébastien Demers. Est-ce que ce dernier fera face à Renan St-Juste ou à Nicholson Poulard ? Telle est la question. En fait, peu importe la réponse, le combat sera intéressant. Évidemment, depuis le temps qu’on parle de Demers vs St-Juste, on espère bien que c’est l’option qui sera présentée. Yvon Michel me mentionnait en début de semaine que la question du poids était litigieuse.

On suppose aussi que Kevin Bizier sera de la partie.

Par ailleurs, si le dossier se règle avec Immigration Canada, les Colombiens Oscar Rivas et Eleider Alvarez seront de retour au Québec vers la mi-novembre. Selon mes informations, le dossier serait entre les mains du ministre, Jason Kenney. Avec un peu de chance, on les verra dès le 3 décembre. Il serait toutefois plus réaliste de croire que nous les verrons au gala suivant, soit le 11 février.

L’Albertain Arash Usmanee montera pour sa part aussi sur le ring le 3 décembre. Selon mes informations, il devrait être impliqué dans un combat de championnat nord-américain. On me parle du titre vacant NABA, mais je n’ai pas de confirmation à cet effet. Usamanee est un super-plume qui a livré ses derniers duels chez les poids légers. Le titulaire de la couronne NABA chez les légers est l’Ontarien Logan McGuinness. Un affrontement entre eux serait surprenant, d’autant plus que McGuinness sera en action le 20 novembre. Si on regarde chez les super-plumes, le titre est actuellement vacant. Pour ceux qui l’ignorent, la ceinture appartenait à Benoît Gaudet, mais on la lui a retirée pour ne pas l’avoir défendu dans les délais. Est-ce qu’un duel entre Gaudet et Usmanee ne serait pas tout à fait intéressant ? Ne rêvez pas ! Selon une source proche du dossier, le nom de Benoît Gaudet n’est pas celui qu’on cherche. Des rumeurs faisaient par contre état d’un combat à venir entre Usmanee et son compatriote Albertain Steve Claggett, qui a récemment infligé sa première défaite au champion canadien Abdou Sow. Si l’homme est le bon, le combat n’aura pas lieu à Montréal puisque Claggett sera en action le … 3 décembre à Calgary. Un dossier à suivre.

MÊME EN VACANCES, LUCIAN BUTE FAIT PARLER DE LUI
Dans sa mise en ligne du 26 octobre, le site Fanhouse.com publiait une entrevue d’Andre Ward. Ce dernier y mentionnait son intérêt pour d’éventuels combats face à Lucian Bute et Bernard Hopkins. Ward se montrait aussi un peu irrité du classement des super-moyens tel que vu par le Ring Magazine, qui l’inscrit en seconde place derrière Bute.

EN ROUTE VERS LE DUEL PASCAL VS HOPKINS
Quoi de neuf concernant le gala qui sera présenté le 18 décembre au Colisée Pepsi de Québec ? J’ai eu l’occasion de voir Jean Pascal cette semaine, en marge du gala de la série «Rapides et Dangereux ». Il arborait un joli pansement au doigt, mais sa blessure n’est pas très grave. En fait il s’agit d’une brûlure d’irritation, survenue au cours d’un entraînement alors qu’il descendait d’une corde.

La nouvelle est sortie cette semaine à l’effet qu’un combat revanche entre Pascal et Hopkins était prévu en cas de défaite du champion WBC des mi-lourds Jean Pascal. C’est Bernard Hopkins qui a vendu la mèche par l’entremise d’une déclaration au site Boxing Insider. Le contrat serait effectivement assorti d’une clause de combat revanche applicable dans les 100 à 120 jours suivant le combat initial, ce qui mènerait la tenue du second duel vers le mois de mars 2011. Hopkins a aussi mentionné que le combat n’avait pas l’obligation d’être organisé aux États-Unis.

Jean Pascal aura un fan de prestige dans son coin puisque le Britannique Carl Froch a confirmé qu’il serait présent au Colisée de Québec afin d’assister au combat. Froch, qui est le seul boxeur à avoir infligé la défaite à Jean Pascal, espère de nouveau lui faire face à l’issu du tournoi Super Six. Cette fois dans la division des mi-lourds.

Le super-moyen Américain Peter Quillin (21-0-0), connu sous le nom de Kid Chocolate, vient de joindre la firme Golden Boy Promotion. En raison de son nouveau contrat, plusieurs rumeurs laissent entendre qu’à l’instar de Paul Malignaggi, il pourrait bien figurer sur la carte du 18 décembre.

Finalement, à l’issu de son combat disputé au Centre Bell le 29 octobre dernier, le poids lourd Éric Martel-Bahoeli m’a confirmé qu’il comptait travailler davantage son cardio. Martel doit faire face à Ruben Rivera le 18 décembre prochain. Rivera est ce boxeur Portoricain qui a récemment défait Wayne John.

QUELQUES JABS
– Hier soir, le 30 octobre dernier au Casino Rama en Ontario, l’aspirant Troy Ross a défait le Montréalais Carl Handy par décision unanime des juges. À noter que Jean-François Bergeron était dans le coin d’Handy à titre d’entraîneur. Je les félicite, car Handy n’a eu que trois semaines de préparation pour ce combat. Dans les circonstances il a très bien fait, même si Ross n’a jamais véritablement été menacé. Félicitation aussi au vainqueur à qui nous souhaitons rapidement une nouvelle chance mondiale. Le promoteur de l’événement, le Britannique Robert Waterman pour qui il s’agissait d’un premier événement au Canada, m’a d’ailleurs mentionné qu’il espérait bien pouvoir présenter Ross dans le cadre d’un combat de championnat du monde au Casino Rama ou au Casino de Windsor.

– Je mentionnais la semaine dernière que David Whittom prendrait part à un duel de lourd-légers face à Jegbefumere Bone Albert le 12 novembre prochain au Commonwealth Centre à Calgary. Nous apprenions cette semaine que le nom de Martin Desjardins figurait maintenant aussi sur cette carte. Desjardins s’est fait remarquer le 15 octobre dernier au Centre Bell en envoyant au tapis Francy Ntêtu lors du premier round de leur combat. Il fera face cette fois à Michael Walchuk (8-2-0), un résident de l’Ontario.

– Un petit rappel à l’effet que le Trifluvien Mikael Zewski sera sur le ring du Prudential Centre à Newark dans le New Jersey le 6 novembre prochain. Il fera face à Ardrick Butler (5-2-0).

– Amateurs de boxe, je vous signale que la mise en ligne de la plus récente édition du Magazine La Zone de Boxe. http://www.lazonedeboxe.com/mag/magazinelazonedeboxe30.pdf

– Félicitations à Vincent Morin du journal 24heures. Il prenait part la semaine dernière au Championnat du monde amateur WKA (kick-boxing) à Edimbourg en Écosse. Vincent est ressorti du tournoi avec la médaille de bronze au cou.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: