AUTOUR DU RING #29 – SEMAINE DU 8 NOVEMBRE 2010


Par Richard Cloutier / Danslescoulisses.com
Bon dimanche. Avez-vous reculé l’heure ? Ça ne fera toujours qu’une heure de plus à parler de boxe. Car il faut bien le dire, si vous pensiez qu’à la suite du récent gala « Rapides et dangereux » et en attendant la soirée du 18 décembre au Colisée Pepsi de Québec, l’actualité de la boxe prendrait une pause, vous étiez dans l’erreur. La semaine a été remplie de nouvelles. Aussi, n’oubliez pas que d’excellents boxeurs vont monter sur le ring du Théâtre Corona ce jeudi, le 11 novembre. Parmi eux mentionnons le poids lourd Bermane Stiverne, Dierry Jean et l’aspirant mondial Olivier Lontchi. Je vais d’ailleurs suivre l’approche de ce gala pour vous cette semaine. D’ici-là, je vous offre avec plaisir mon billet hebdomadaire.LUCIAN BUTE SE JOINT À SHOWTIME
Showtime
et le promoteur Montréalais InterBox ont conclu cette semaine une entente impliquant le financement et la présentation de plusieurs combats du champion mondial IBF des super-moyens Lucian Bute. Le nombre d’affrontements  n’a pas été confirmé (on parle de trois d’ici le début 2012) ni le montant versé pour chacun (on parle de 2$ millions).

C’est une excellente nouvelle pour tous les amateurs de boxe et un pas en avant pour la carrière de Lucian Bute. On voyait croître les critiques concernant la qualité de ses adversaires. La récente présence de Brinkley à Montréal tout comme l’identité de son prochain aspirant obligatoire, le Français Jean-Paul Mendy, ayant notamment contribué à cette grogne. Il faut dire que la plupart des super-moyens intéressants sont liés à Showtime en raison du tournoi Super Six.Lors de la conférence de presse tenue vendredi à Las Vegas, il a d’ailleurs été établi que Bute affronterait le vainqueur du tournoi. Malheureusement, le président d’Interbox Jean Bédard a mentionné que ce duel aurait probablement lieu à New York. Mais c’est compréhensible. Avec ce contrat, Lucian Bute vise surtout à augmenter sa notoriété auprès du public Américain.  Alors comme dirait Jimmy Lennon Jr., l’annonceur qu’on risque de revoir à Montréal : « It’s show time ! »


LA 48E CONVENTION DU WBC : NOS BOXEURS À L’HONNEUR
C’est au Mexique que le WBC tenait cette année sa convention annuelle. Ces rencontres représentent une occasion idéale pour les promoteurs de faire valoir la progression de leurs poulains et ainsi, tenter d’améliorer leur positionnement sur la scène internationale. Malgré les frais d’inscriptions élevés, car rien n’est jamais gratuit avec les organismes de sanction, nos promoteurs ne ratent jamais l’occasion de s’y présenter. Yvon Michel était sur place pour GYM, le négociateur Don Majesky était mandaté par InterBox alors que Chris Ganescu y participait pour le bénéfice de sa firme Gankor Promotions.Le nom de Gankor Promotions vous est inconnu ? Il s’agit de la firme de promotion Roumaine qui prend notamment soin de Jojo Dan et qui a organisé le combat d’Adrian Diaconu vs Chris Henry en 2008, lorsqu’InterBox n’avait plus d’intérêt envers « Le Shark ». C’est aussi Gankor qui a mené Jojo Dan jusqu’en Turquie pour son combat pour la ceinture WBC Silver et maintenant, la firme en récolte les fruits. Jojo Dan a été désigné afin de prendre part à un combat éliminatoire. On ignore encore qui sera l’adversaire, mais c’est une forme de reconnaissance du vol dont a été victime Dan en Turquie face à Aydin.

Plusieurs boxeurs de chez nous se sont retrouvés au cœur de l’actualité au cours de cette convention. Puisqu’on parle d’Adrian Diaconu, ce dernier est passé du statut de 5e aspirant mondial au 2e échelon. De plus, un combat pour le titre Silver WBC  contre l’Américain Chris Henry a été sanctionné. Une victoire ferait de lui le nouvel aspirant obligatoire au titre mondial actuellement détenu par Jean Pascal. Lorsque la nouvelle est sortie, j’en ai entendu quelques-uns se plaindre de l’éventualité d’un 3e combat entre les deux hommes. Mais voilà, un tel combat ne pourrait avoir lieu dans le meilleur des cas avant l’automne 2011 et ça en boxe, c’est très loin. Jean Pascal est le champion linéaire et possède la couronne « The Ring ». Il doit affronter Bernard Hopkins, puis de nouveau Chad Dawson qui entretemps, pourrait bien faire face au champion IBF Tavouris Cloud. En cas de victoire de Dawson sur Cloud, Jean Pascal pourrait donc affronter Dawson dans un combat d’unification et décider par la suite d’abandonner sa couronne WBC. Ou encore, obtenir un sursis afin d’affronter le champion WBA Beibut Shumenov. Ce qui mènerait directement Adrian Diaconu à un combat pour un titre de champion intérimaire. Ça c’est déjà vu, puisque ce fut le cas du « Shark » lorsque Chad Dawson était champion en 2008 et qu’il refusait de l’affronter. Ce n’est certainement pas les scénarios qui manquent. Diaconu a donc toutes les raisons du monde de se réjouir de ce positionnement. Ceux qui espèrent voir le duel Diaconu vs Henry à Montréal en mars prochain, sachez que Jean Bédard a confirmé à Rick Reeno de BoxingScene.com que Diaconu serait impliqué dans le combat principal d’un gala auquel Lucian Bute ne participerait pas.

Parlant de positionnement, Lucian Bute a aussi bénéficié du congrès du WBC. Lors de la convention, il a été convenu que son promoteur serait autorisé à faire une demande afin de l’impliquer dans un combat pour le titre WBC Silver. Quel est l’intérêt du champion IBF ? C’est que le titre mondial WBC est actuellement à l’enjeu dans le tournoi Super Six. Alors ici aussi, rien n’empêche de croire qu’une série de victoires pourrait mener Bute au titre de champion WBC intérimaire. Le tout, en attendant d’affronter le gagnant du Super Six qui sera alors vraisemblablement le champion du monde unifié WBC et WBA.

Concernant Jean Pascal, le WBC a confirmé que le combat de championnat du monde qui l’opposera au champion « WBC Emeritus » Bernard Hopkins, aura comme enjeux la « Diamond Belt». Il s’agit d’une ceinture qui n’a été jusqu’ici disputée qu’une seule fois. C’est le Philippin Manny Pacquiao qui s’en est alors emparé.

Parmi les autres boxeurs du Groupe Yvon Michel mis en valeur lors de la convention, David Lemieux était probablement le plus susceptible de l’être et le WBC n’a pas déçu. L’actuel champion WBC International et 3e aspirant au titre mondial des poids moyens David Lemieux sera impliqué dans un combat éliminatoire face à l’actuel aspirant #4, soit le Mexicain Marco Antonio Rubio (48-5-1). Yvon Michel, qui a déjà discuté avec le clan Rubio, a mentionné que le duel n’aurait pas lieu le 3 décembre au Centre Bell, même si Lemieux sera la tête d’affiche. Il est plutôt question du mois d’avril.

Finalement, toujours en ce qui a trait aux boxeurs de GYM, mentionnons que l’aspirant mondial Torontois Troy Ross a été réintégré dans le classement WBC des lourd-légers. Ross en avait été exclut en raison de sa participation en juin dernier en Allemagne à un combat de championnat du monde sanctionné par l’IBF face à l’Américain Steve Cunningham. Ross a été inscrit au 7e rang.

Finalement, une mention concernant le Franco-Algérien Ali Chebah. Le combat éliminatoire devant l’opposer au Nigérien résident de l’Angleterre Alose Olsegun a été reconfirmé par le WBC. Le gagnant devrait faire face par la suite au champion du monde.

CE SERA DEMERS VS POULARD
On s’en doutait un peu même si l’espoir était grand. Quoiqu’il en soit, le journaliste  Vincent Morin du journal 24 Heures a mis un terme aux spéculations en confirmant que le différent au niveau du poids, soit une marge de trois livres entre 165 lbs et 168 lbs, avait finalement eu raison du duel entre Renan St-Juste et Sébastien Demers. Le 3 décembre prochain lors du principal combat de soutien de la série « Rapides et dangereux » présentée par le Groupe Yvon Michel, nous aurons donc droit à la revanche entre Nicholson Poulard et Sébastien Demers. Compte tenu de l’évolution récente des deux participants, le combat risque d’être rempli d’action. Intéressés à lire les commentaires de Renan St-Juste, qui déclare que GYM n’a jamais véritablement eu l’intention de l’opposer à Demers : voici une entrevue exclusive publiée par Netboxe.com.

QUELQUES JABS

– L’Ontarien Steve Molitor, actuel champion du monde IBF des super-coqs, a conclu une entente de promotion avec Top Rank pour une durée de quatre ans. Le prochain combat de Molitor devrait être contre le Sud-Africain Takalani Ndlovu, son aspirant obligatoire. Rappelons que c’est la présentation de ce combat, une troisième rencontre entre les deux hommes, qui se trouve à l’origine de la signature de ce contrat de promotion. De fait, l’agent de Molitor, Orion Sports Management, avait mandaté Cameron Dunkin afin de trouver un promoteur Américain intéressé à financer et présenter ce combat. En cours de négocitation, Top Rank aura toutefois décidé de s’engager à plus long terme avec Molitor. Des rumeurs vont actuellement à l’effet que Molitor pourrait disputer son combat en sous-carte du prochain gala impliquant Lucian Bute à Montréal.

– Tavouris Cloud, le champion du monde IBF des mi-lourds, a déclaré lors d’une entrevue télévisée qu’il serait intéressé à affronter Jean Pascal et Chad Dawson après son combat contre Fulgencio Zuniga, prévu le 17 décembre prochain. Concernant Jean Pascal, je vous invite à lire le texte qu’a rédigé à son sujet Réjean Tremblay de La Presse. La couverture que fait La Presse de la boxe, je le déplore, est malheureusement très pauvre malgré la riche actualité de ce sport sur la scène locale. Ce n’est donc que justice de souligner ces trop rares initiatives, surtout lorsqu’elles prennent une forme aussi intéressante.

– Pour ceux qui attendaient des nouvelles d’Antonin Décarie, le site RDS.ca nous apprenait cette semaine que le résident de Laval n’avait subie aucune blessures sérieuses lors de son combat contre Irving Garcia. Décarie craignait notamment de s’être fait briser le nez, ce qui n’est pas le cas. Il devrait prendre part au troisième gala de la série « Rapides et dangereux » le 11 février prochain.

– Toutes mes félicitations à Mikael Zewski. Hier, le boxeur de Trois-Rivières l’a emporté par décision unanime sur Ardrick Butler de Philadelphie lors d’un gala présenté au Prudential Center à Newark dans le New Jersey. Il s’agissait d’un premier combat depuis sa signature avec Golden Boy Promotions. Zewski mentionnait ce matin sur Twitter qu’il se sentait en pleine forme et n’avait subi aucune blessure. On devrait donc maintenant le voir le 18 décembre au Colisée Pepsi de Québec, en sous-carte du combat entre Jean Pascal et Bernard Hopkins.

– Concernant la carte du 18 décembre au Colisée de Québec, on a failli assister à un combat de poids lourd opposant le champion Canadien Neven Pajkic au champion de l’Angleterre Tyson Fury. Ce dernier se trouvait au Casino Rama le 30 octobre dernier lorsque Pajkic a défait l’Américain Andreas Sidon. Fury a qualifié de “pathétique” la performance de Pajkic et l’a défié pour le 18 décembre à Québec. L’Ontario Athletic Commission a d’abord suspendu Pajkic pour 60 jours en raison d’une coupure subie lors de son dernier combat, rendant le combat impossible. Puis elle s’est ravisée en ramenant la suspension à 30 jours. Pajkic s’est donc vu dans l’obligatoire de décliner lui-même le défi.

– Dans le tournoi Super Six, Glen Johnson a confirmé sa présence pour la demi-finale en passant hier le KO au 8e round à Allan Green. À noter que Green, malgré une belle prestation, avait été ébranlé lors du 3e et du 6e engagement. Il devient par le fait même, tout comme Mikkell Kessler et Andre Dirrell, un adversaire potentiel de Lucian Bute.

– Omri Lowther que l’on a vu en août dernier sur le ring du Metropolis de Montréal, affrontera Brandon Rios, l’actuel champion NABF des poids légers, le 13 novembre prochain sur le ring du Cowboy Stadium au Texas. Lowther se battra en sous-carte du super combat entre Manny Pacquiao et Antonio Margarito. Le duel Lowther vs Rios remplace en fait celui qui devait opposer Kelly Pavlik à Bryan Vera, mais qui a été annulé en raison d’une blessure aux côtes de Pavlik.

– Félicitations également à Tyson Cave d’Halifax en Nouvelle-Écosse, le champion canadien des super-coqs. Hier soir, Cave a passé le KO à l’Américain Darby Smart, ce qui lui a permis de mettre la main sur le titre vacant CAM (Canadian-American-Mexican).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: